CHUCHOTE MOI TA POÉSIE

« Je ne sais par où commencer pour te dire combien je suis ravi de ton livre, sanglots des violes séraphiques, frissons de plumes et d’étoiles, enfin paradis d’azur et voie lactée de larmes » Stéphane Mallarmé Tout commence par une page blanche, réduite à l’essentiel, sobrement mise en scène Lire la suite…

QUELQUE PART AILLEURS

« La vie est-elle à ma portée ? Ou bien demeure-t-elle inaccessible ? Jim Harrison Dans la ferveur des souvenirs qui fuitent avec le temps, ne subsiste plus que l’intemporel pour en conserver la mémoire au sortir de tensions incessantes. Reste que la noirceur de la vie a toujours un Lire la suite…

MR MOJO RISIN

© Vent d’Autan « Je suis un être humain, sensible, intelligent, affligé de l’âme d’un clown qui me force toujours à tout gâcher aux moments les plus importants… » James Douglas Morrison De plein pied, une météorite venait de tomber du ciel, sans que pour autant les astres s’en offusquent. Dans Lire la suite…

CASUS BELLI

Jacques Prévert La guerre n’est ni plus ni moins qu’un odieux complexe de virilité où l’humain se perd dans les faiblesses et les contradictions de sa propre vanité. Ainsi se distille le poison des bellicistes. Une page se tourne pour écrire en lettres de sang un nouvel opus de la Lire la suite…

L’EXODE DE NOS SILENCES

Finitude © Vent d’Autan « Le bruissement lointain de la mélancolie, porté par les ailes tourbillonnantes du mystère » Louis Couperus L’âme voilée, une fleur de chrysanthème à la boutonnière, il déambule sans fin à travers le dédale des jeux d’ombres où siègent les esprits. Chaque pierre, chaque murmure, chaque Lire la suite…

LARMES D’APACHE

Au cours de la “Longue Marche” de 1864, plus de 8.000 Navajos furent exilés de force par l’armée Américaine pour être incarcérés à Bosque Redondo près de Fort Summer. Ce long périple de 500 kms dura environ 20 jours, dans la rigueur de l’hiver. Beaucoup périrent durant cet exode, surtout Lire la suite…