CETTE FULGURANCE QUI RELIE LES ÊTRES

Publié par Vent d'Autan le

Combien de fois la clarté des étoiles, le bruit des vagues de la mer, le silence de l’heure qui précède l’aube viennent-ils vainement se proposer à l’attention des hommes ?

Opiniâtreté, obstination, déterminisme, sagacité, engagement, ferveur et foi inébranlables, prises de paroles enflammées et engagées, autant de qualificatifs qui caractérisent cette inflexibilité sans faille et cette farouche détermination à toujours reprendre le flambeau du combat contre les inégalités les plus flagrantes et les injustices qui conduisent trop souvent au pire.

Un destin que l’on peut qualifier hors du commun, trempé dans les racines de la violence aveugle, perpétuée par la folie de la destruction et l’insoutenable morsure du mal incarné en entreprise de destruction massive, mise à mort programmée en holocauste contemporain.

Un destin quelque peu chaotique au plus profond des abimes de la dictature humaine, parsemé de petits cailloux blancs, éparpillés au hasard de destinations parfois inconnues, sur le douloureux chemin de la rédemption et de la délivrance des maux. Sous le signe du lien, quand résilience et pardon murmurent les fantômes d’un passé enfoui entre Ténèbres et Enfer.

Implacable destin au sortir des sentiers escarpés, capable de supporter les pires chaos intérieurs, sans cesse en équilibre boiteux, au plus fort de la violence de la création, avec cette furieuse et obstinée appétence du goût de vivre.

A elle seule, elle incarne tout à la fois ténacité, assiduité, empathie et toute la ferveur de cette foi inébranlable, brûlot de flammes inextinguibles. Ses ambitions humaines ont dépassé le socle de ses valeurs, la cohérence de tout premier ordre d’un esprit visionnaire, plaidoyer d’un exemple à suivre. Une remarquable leçon de Fraternité au sein d’un monde chagriné d’effrois.

Quand la Liberté porte un nom, celui d’une femme engagée, au plus près du monde de ceux qui subsistent pour continuer à espérer de survivre, pour toutes celles et ceux dont l’étincelle d’espérance s’est éteinte dans la noirceur d’un réel devenu quotidien de misère.

Une femme investie d’une mission quasi divine, au plus près du réel, qui tient à distance ce qui en vérité nous habite au plus profond de notre chair. Un corps, un esprit, une âme, un visage bienfaisant, une main dolente et généreuse,  tendue, offerte et promise à ceux qui traversent les abimes. L’œuvre de toute une vie dévouée à l’autre, une belle leçon d’humilité, un miséricordieux pan d’humanité qui nous embrasse et nous bouleverse.   

Certaines destinées scintillent à travers la galaxie, dans le sillage des comètes. Simone Weil ne cesse d’embraser le firmament, elle nous invite à lever les yeux vers la voute étoilée pour nous envouter de sa présence céleste. Son nom restera inscrit en lettres d’or dans les plus belles pages du grand livre d’Histoire de notre humanité.

Catégories : Dialectique